OPAH : bonne nouvelle pour les propriétaires bailleurs

Couverture fuyarde remplacée, pose de ventilation mécanique contrôlée ou de nouvelles menuiseries, adaptation d’une salle de bains à l’utilisation d’un fauteuil roulant, mise aux normes électriques, travaux d’isolation thermique et phoniques… Afin d’améliorer le cadre de vie de ses habitants, Couesnon Marches de Bretagne a lancé fin 2018 son Opération programmée d’amélioration de l’habitat (OPAH). Prévu initialement pour 3 ans, ce dispositif vise à favoriser le développement d’un territoire par la requalification de l’habitat privé ancien et le traitement de la précarité énergétique.

L’OPAH vise à aider les propriétaires – occupants ou bailleurs – à rénover, améliorer, adapter leur logement, le tout sous la forme d’un accompagnement gratuit et personnalisé.

Les cinq logements visités le 21 juillet par M. Hervé, vice-président communautaire à l’habitat et M. Hue, directeur du Centre pour l’habitat et le développement des territoires (CDHAT) ont tous profité des soins de l’OPAH. M. Hue salue un des chantiers : “Cette famille nombreuse avait du mal à trouver un logement habitable en centre-bourg, proche des commerces et des écoles. Par la recherche de financements et l’accompagnement lors des travaux, l’OPAH a facilité leur installation. Il s’agit donc d’un dispositif de revitalisation rurale sous forme de cercle vertueux : on redynamise un cœur de bourg, les commerces trouvent une clientèle de proximité, la commune revit” !

“Depuis le début d’année dernière, nous avons énormément de demandes de jeunes couples qui souhaitent s’installer sur nos communes, souffle M. Hervé. Hélas, l’offre est de loin inférieure à la demande. Permettre aux propriétaires bailleurs d’enclencher des travaux est un levier d’attractivité pour notre territoire”. Le vice-président en profite pour glisser un mot sur la nécessaire articulation de solutions de mobilités : “lieux de travail ou de scolarité, de loisirs, de shopping : nous devons mieux penser l’articulation des polarités”. Ces mots d’ordre font figure de jalons dans le Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi) et dans le Plan de mobilité simplifié (PMS) enclenchés par la com’com.

Le service habitat de la communauté de communes est la porte d’entrée de l’OPAH (contact sur cette page) et agit en tant que référent administratif tout au long de la procédure. Une fois le dossier engagé, le CDHAT intervient en tant que prestataire technique, parfois épaulé par l’association fougeraise Droit de cité et par une ergothérapeute lorsque la problématique concerne des solutions contre la perte d’autonomie. L’Agence nationale de l’habitat (Anah) est mobilisée en tant que financeur principal de l’opération.

Bonne nouvelle pour les propriétaires du territoire : Couesnon Marches de Bretagne a décidé de prolonger son OPAH pour une durée d’un an !

Vous êtes intéressé.e? Prenez contact avec le service habitat de la com’com !

Newsletter

Réseaux sociaux

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×