Projets énergétiques

Photovoltaïque, solaire thermique, éolien… Depuis quelques années, les installations d’Énergie Renouvelable (EnR) fleurissent sur notre territoire. Le projet de PCAET intègre parfaitement le travail sur ces EnR : au travers de l’axe n° 4 : Économie Circulaire Territoriale Valorisée sous le volet A- Développer les filières de production d’énergies locales, il met en avant l’éolien en favorisant cette production d’énergie.

En parallèle des échanges avec le Syndicat Départemental de l’Énergie du 35 (SDE35) sont en cours concernant un éventuel accompagnement pédagogique sur la sensibilisation aux ENR, notamment vers les scolaires.

Bien que la thématique de l’éolien ne relève pas de la compétence communautaire, mais de la compétence communale, depuis Septembre 2019, l’État a demandé officiellement à la Communauté de Commune de promouvoir ce développement éolien en accompagnant la communication et la sensibilisation à cette ENR.

Télécharger le compte rendu de la réunion avec les services de l’état du 19/09/2019

Pour ce faire plusieurs actions de communication ont été allouées à cette ENR pour les 6 ans du PCAET. 3 projets coexistent sur le territoire :

L’éolien Bazougeais

En quelques chiffres :

  • 2012 Démarrage du projet
  • Projet porté par Boralex Opérations & Développement
  • 4 éoliennes d’une puissance totale de 12 MWh, Hauteur de moyeu 117 m, 174 m de hauteur (bout de pale)
  • Durée de vie du parc : 25 à 30 ans
  • Production annuelle d’environ 30 GWh par an, soit la consommation annuelle d’environ 10 370 foyers par an, soit l’émission de 22 050 tonnes de CO2 évitées par an
  • Avril – Juin 2021 : Mise en service

L’actu travaux

La première phase du chantier du parc éolien du Bazougeais, consistant en la création ou renforcement de chemins et de plateformes ainsi que la pose des réseaux inter-éolien, est maintenant achevée.

Depuis le 5 octobre dernier l’entreprise de génie civil a pris possession du site afin de réaliser les travaux de coulage des fondations. Avant d’effectuer le coulage des massifs, plusieurs étapes sont nécessaires telles que l’installation des cages d’ancrage et du ferraillage qui seront entièrement coulés dans le béton.

Étape fondamentale d’un projet éolien et tout au long de cette phase de génie civil, les fondations sont contrôlées par un bureau indépendant afin de s’assurer du respect de la réglementation et de la qualité de l’ouvrage.

Une fois les massifs remblayés et après avoir terminé la réalisation des plateformes et travaux d’accès extérieur au site, nous serons prêts pour l’arrivée des machines début janvier 2021.

Le saviez-vous ?

Lorsque viendra le temps du démantèlement du parc, ses fondations seront entièrement retirées pour permettre une meilleure protection de l’environnement.

Télécharger la lettre d’informations

L’éolien à Marcillé Raoul

En quelques chiffres

2004 Démarrage du projet
Projet porté : Boralex Opérations & Développement
6 éoliennes d’une puissance totale de 12 MWh, Hauteur de moyeu 100 m, 150 m de hauteur (bout de pale)
Production d’électricité estimée : 26 GWh par an environ, soit la consommation électrique annuelle 5200 foyers environ (chauffage inclus)
Soit l’émission de 1 300 tonnes de CO2 évitées par an

L’actu

Le projet avait d’abord été refusé par le préfet de Région en 2008 avant d’être révisé et autorisé par son successeur en 2014. Le tribunal administratif de Rennes avait ensuite débouté les associations le 13 octobre 2017, tout comme la cour administrative d’appel de Nantes le 8 mars 2019. Le Conseil d’État rejette, mercredi 20 novembre 2019, les derniers recours des opposants au projet de parc éolien à Marcillé-Raoul.

Le saviez-vous ?

La France est dotée de la deuxième ressource en vent d’Europe, avec 3 régimes de vent (Atlantique, Méditerranéen et Continental) permettant une meilleure régularité de la production éolienne.

L’éolien à Saint-Rémy-du-Plain

En quelques chiffres :

  • 2017 : Démarrage du projet
  • Projet porté par Quadran (Exploitant) & KDE Énergy (AMO)
  • 4 éoliennes de 124m bout de pale, 68 m de mat, 56 m de pales pour une puissance unitaire de
    2,6MW
  • Durée de vie du parc : 25 à 30 ans

L’actu travaux

Les sociétés Quadran et KDE Energy France travaillent depuis plus de deux ans sur le développement d’un projet de parc éolien sur la commune de Saint-Rémy-du-Plain en Ille-et-Vilaine (35).

Durant ce laps de temps, tous les enjeux techniques (plafond aérien et faisceaux hertziens) et environnementaux (écologiques, acoustiques et paysagers) ont été identifiés sur le territoire. Depuis, les discussions avec les propriétaires et les exploitants des parcelles potentiellement concernés par l’implantation d’une éolienne sont en cours afin de travailler sur la définition d’une implantation viable pour ce projet.

Différentes actions de communication et de concertation ont été entreprises depuis le début du développement du projet :

  • Affichage dans les lieux publics et certains lieux privés de la commune courant octobre 2018. Dans ce dernier ont été présentés la zone d’étude, les différentes servitudes recensées, un descriptif des études environnementales à réaliser ainsi que les échéances à venir en termes de communication et de concertation.
  • Campagne de porte-à-porte réalisée par la société Explain sur le territoire communal les 28 et 29 mai 2019. Celle-ci a permis de distribuer en main propre ou dans les boîtes aux lettres des flyers d’invitations pour la première permanence d’information publique
  • Première permanence d’information publique organisée en mairie de Saint-Rémy-du-Plain lors de la matinée du 14 juin 2019 afin de présenter la zone d’étude, les études environnementales réalisées, les enjeux identifiés lors de l’état initial et les prochaines échéances à venir.
  • Seconde permanence d’information publique organisée les vendredi 6 et samedi 7 décembre 2019, à la salle des fêtes de Saint-Rémy-du-Plain, afin de présenter le projet d’implantation en cours d’analyse. A cette occasion plusieurs photomontages ont été présentés.

Le saviez-vous ?

En raison de la dégradation sanitaire liée au Covid-19 qui touche actuellement le territoire national entraînant ainsi des restrictions d’évènement accueillant du public, les sociétés Total Quadran et KDE Energy France, en accord avec la Préfecture, ont été contraints d’annuler les deux sessions de réunion publique prévus initialement le vendredi 13 novembre 2020 à la salle des fêtes de Saint-Rémy-du Plain concernant le projet de parc éolien. Les sociétés s’engagent à organiser de nouvelles sessions dès lors que la situation sanitaire le permettra

Les PCAET inscrivent un objectif de production d’énergie renouvelable global et par type de production (éolien, solaire photovoltaïque et thermique, biomasse, etc…) permettant d’afficher la contribution du territoire, la plus forte possible, à l’objectif régional de multiplier par 7 la production d’énergie renouvelable à l’horizon 2040 par rapport à 2012, et atteindre ainsi l’autonomie énergétique de la Bretagne.

Les ombrières

Dans un contexte climatique et réglementaire évoluant rapidement, le SDE 35 via sa SEM Energ’iV accompagne les collectivités locales dans leur transition énergétique.

Effectivement, le Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET) à l’échelle des Établissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI), est une des émanations directes de la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte (LTEPCV). L’objectif national d’ici 2030 est que 32% de la consommation finale d’énergie soit renouvelable.

Energ’iV a souhaité créer Breti Sun Park, en partenariat avec l’entreprise See You Sun, afin de mutualiser leurs compétences respectives, dans le but de proposer aux Communes et aux EPCI un service de développement, de financement et de construction d’ombrières photovoltaïques de parking.

Aussi Couesnon Marches de Bretagne a tout naturellement accepté le partenariat avec le SDE 35 pour la mise en place d’ombrières photovoltaïques sur les parkings communautaires. Plusieurs sont en projet à commencer par l’équipement du parking du siège communautaire ainsi que celui d’Écobatys.

D’autres projets sont en réflexion sur les aires de covoiturage qui seront déployées dans le cadre du Projet de Mobilité Simplifiée (PMS).

Avis de publicitéInstallation et exploitation d’une centrale photovoltaïque sur ombrières de parking entièrement pré-équipée pour des besoins de recharge de véhicule électrique.
Le photovoltaïque en toiture

Avec un cadastre solaire, le Pays de Fougères vous dit tout de suite si c’est possible sur votre toit. Les idées reçues ou mauvaises expériences ne manquent pas lorsque l’on aborde le sujet des panneaux solaires : « Ça coûte cher », « c’est compliqué », « les installateurs nous harcèlent » …

Pour tenter d’y voir plus clair, le pôle énergie du Pays de Fougères propose un nouveau service à destination des habitants et des entreprises qui seraient intéressés par l’installation de panneaux solaires : le cadastre solaire.

Augmenter la part de l’énergie solaire

Le Pays de Fougères a l’ambition de devenir un territoire exemplaire en matière de réduction d’émissions de gaz à effet de serre et de lutte contre le réchauffement climatique. Fougères Agglomération et Couesnon Marches de Bretagne sont engagés leurs Plans Climat Air Énergie Territoriaux avec des objectifs très ambitieux.

Cette ambition passe notamment par le développement rapide du solaire. Afin de permettre la mobilisation des acteurs publics du territoire, mais aussi et surtout des citoyens, le Pays de Fougères propose désormais un nouvel outil gratuit à la disposition de tous pour connaître le potentiel solaire de sa toiture.

Un service complet, innovant et gratuit

Cette plateforme web financée par le Pays de Fougères dans le cadre de la convention « Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte » a été développée par la startup In Sun We Trust. Concrètement celle-ci permet à chaque utilisateur de :

  • Tester le potentiel solaire de son bâtiment grâce à une technologie de pointe 100% française
  • Être accompagné tout au long de son projet d’installation de panneaux photovoltaïques et thermiques, par des experts en énergie solaire
  • Être mis en relation avec des installateurs locaux, labellisés « RGE » et retenus pour la qualité de leur expérience.

Grâce à ce cadastre, les habitants du territoire pourront réfléchir à un projet solaire en ayant tous les éléments en main grâce à une information claire, un accompagnement transparent et objectif, et un réseau d’installateurs locaux, évitant ainsi au maximum les risques d’arnaque. Ils pourront également s’appuyer sur le Pôle Énergie du Pays de Fougères pour avoir un conseil concernant la meilleure alternative entre l’autoconsommation ou la vente.

Le cadastre solaire du Pays de Fougères est disponible gratuitement en ligne à l’adresse suivante : https://pays-fougeres.insunwetrust.solar/

Dans le cadre du déploiement des bornes de recharges pour véhicules électriques opéré en partenariat avec le Syndicat Départemental d’Énergie d’Ille et Vilaine, Couesnon Marches de Bretagne s’est doté de 2 bornes de recharge sur le domaine public.

L’EPCI souhaite inciter au développement de ce type de véhicule par la mise en place d’un réseau de nouvelles bornes. Cette action se fera en parallèle de la réalisation des aires de covoiturage et de l’acquisition de véhicules électriques par les services communautaires.

Le projet de méthanisation du territoire prend forme ! Il permettra d’alimenter une partie du territoire en gaz vert. Ce projet a été imaginé et mis en place depuis ses prémices par les acteurs du territoire : agriculteurs, entreprises et communauté de communes. Il répond à deux besoins locaux : gestion mutualisée et optimisée des effluents d’élevage et valorisation des déchets (industries agro-alimentaires, déchets verts), ce dans le cadre du plan climat air énergie territorial (PCAET).

Principe

La méthanisation est une fermentation de matières organiques en milieu fermé. Elle se produit de façon naturelle, dans les marais par exemple, et peut être reproduite industriellement. On obtient alors un mélange gazeux appelé « biogaz » et une matière résiduelle appelée « digestat » Identique au gaz naturel, le gaz obtenu peut être injecté dans les réseaux de gaz. Ce gaz pourra être ensuite utilisé pour tous les usages du gaz : en cuisine, pour chauffer une maison, comme carburant… La matière restante après la fermentation, le digestat, est retournée sur les terres agricoles pour ses propriétés fertilisantes et amendantes.

Projet communautaire

Une étude des ressources disponibles sur le territoire a permis de dimensionner un projet rentable en sélectionnant certaines matières.

Le constructeur du site, l’entreprise Naskeo environnement, a été retenu en décembre 2018 sur la base de ce projet.

Les démarches nécessaires pour obtenir les autorisations de construire puis d’exploiter le site ont démarré. Il s’agit de répondre aux exigences de la réglementation pour la protection de l’environnement et l’urbanisme. Le plan d’épandage, qui en fait partie, liste les surfaces agricoles qui seront fertilisées par le digestat.

Parallèlement à ces démarches, une société d’investissement et d’exploitation a été créée. Elle réunit des acteurs publics et privés locaux : agriculteurs partenaires, collectivité territoriale, fonds d’investissement dans les énergies renouvelables.

La construction commencera en 2021, une fois les autorisations obtenues. Ainsi, fin 2021 du gaz vert alimentera le territoire à partir de La Gournerie à Maen Roch.

Newsletter

Réseaux sociaux

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×