CMB 2026 : Sources de possibles

Le Projet du territoire CMB 2026 – Sources de possibles a été entériné en conseil communautaire du 6 novembre 2019. Cette feuille de route a pour ambition politique de mener l’établissement public de coopération intercommunale (EPCI) Couesnon Marches de Bretagne et ses partenaires jusqu’en 2026 en répondant aux grands enjeux du territoire.

 

Bref historique

Le lancement de l’étude « Projet du territoire » (PJT) a été initiée à l’issue de la présentation de la démarche “co-construction d’une vision territoriale stratégique et partagée des enjeux du territoire”. Mené de septembre 2017 à avril 2018, ce travail a été réalisée par le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema). Cet établissement public tourné vers l’appui aux politiques publiques est placé sous la double tutelle du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire et du Ministère de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités Territoriales.

 

 

Contexte de la démarche

Un Projet du territoire est un document de référence. Il permet à un territoire de définir les axes de son développement pour les deux à six ans à venir. Ce projet global de développement porté par les acteurs locaux – dont les partenaires institutionnels et associatifs – aborde les différents domaines d’interventions du territoire : services à la population, économie, agriculture, tourisme, habitat, urbanisme, environnement, santé, transition énergétique…

Ce document s’inscrit dans une démarche prospective et définit les axes prioritaires de développement et les actions choisies pour parvenir à l’atteinte des objectifs. L’accompagnement méthodologique pour la réalisation du projet du territoire a été confié à l’agence Déclic – Territoires de demain.

 

 

Étapes

Trois principales étapes ont ponctué l’élaboration du projet du territoire :

Phase 1 : élaboration des axes stratégiques

D’octobre à novembre 2018, trois ateliers élus ont permis d’affirmer les axes stratégiques du projet pour le territoire de Couesnon marches de Bretagne. Dans le même temps, le Conseil de développement a été saisi pour accompagner la réflexion sur la définition de la stratégie. Le vote du conseil communautaire du 26 février 2019 a entériné la déclinaison du Projet du territoire en quatre axes stratégiques et quatorze défis.

Phase 2 : construction du plan d’actions

Cette étape a reposé essentiellement sur trois ateliers réunissant les agents de l’EPCI (CMB) courant avril 2019. Au menu : appropriation de la démarche, évocation des actions et programmes existants répondant aux quatre axes, identification des parties prenantes à mobiliser pour la mise en œuvre du Projet du territoire.

Phase 3 du PJT : élaboration et promotion

En s’appuyant sur l’organisation d’un forum ouvert début juin 2019, cette phase a permis d’affiner la réflexion autour des défis et la priorisation des actions avec l’ensemble des acteurs : agents et élus communautaires, Conseil de développement, partenaires communaux, publics et privés. Enfin, les données concernant les démarches supra-communautaires en cours de révision et les programmes d’actions en cours de planification au sein de l’EPCI ont été prises en compte et croisées avec les orientations stratégiques du PJT pour assurer une élaboration cohérente de la démarche et une mise en œuvre du projet dans la continuité.

 

 

Ambition et structure

Le Projet du territoire est un assembleur, un fédérateur des actions en cours et à venir à mettre en œuvre par la communauté de communes, par les communes et les partenaires à l’échelle du territoire. L’armature du Projet du territoire comprend quatre axes stratégiques, déclinés en défis à atteindre à horizon 2026. Chacun d’eux se décline en orientations d’actions à mener, à poursuivre, à soutenir. Ces orientations sont illustrées par des actions en cours, des actions en projets ou des inspirations d’actions. Ces actions sont communautaires, communales ou partenariales.

Soit en schématique : Projet du territoire > Défis > Orientations > Actions et/ou inspirations.

Gouvernance

Deux instances ont suivi le Projet du territoire depuis son origine. Une réflexion est menée afin de savoir comment les s’inscrire dans la durée pour assurer la mise en œuvre du projet et valoriser les instances de coopération existantes.

Le comité de pilotage se compose des maires du territoire, des membres du comité directeur, les partenaires institutionnels et des co-présidents du Conseil de développement.
Ses missions :

  • échanger, valider et donner les orientations à poursuivre pour le Projet du territoire issues des instances de travail,
  • coordonner les actions du PJT et participer à l’évaluation de la démarche et à sa validation financière.

Le comité opérationnel est composée du chef de projet Projet du territoire, de la direction générale adjointe au développement, des responsables de pôle, de la référente du Conseil de développement, de la référente des secrétaires de mairies.
Ses missions : suivre la démarche, mettre en œuvre des projets et co-construire les outils comme la grille d’évaluation des projets,…

A noter : le chef de projet du Projet du territoire suit au quotidien le projet en lien avec les directions et les partenaires, prépare et anime les réunions de l’équipe projet, rend compte au niveau stratégique et organise les instances de pilotage.

Ces instances de validation et de travail rendent compte au sein des commissions thématiques. Elles préparent également les décisions qui seront prises au sein des instances communautaires exécutives. Celles-ci restent les seules à valider les moyens alloués aux projets, les orientations ou réajustement nécessaires selon le processus décisionnel existant.

Une conférence annuelle territoriale réunira les maires, leurs adjoints et les secrétaires de mairie afin d’échanger autour du projet du territoire. Un point régulier sera réalisé lors des rencontres du réseau des secrétaires de mairie dans le but d’assurer un lien étroit et permanent avec les communes.

 

Mise en œuvre

Au niveau communautaire

Le projet du territoire est un projet à la fois stratégique (il s’appuie sur 4 axes et 14 défis à horizon 2026) et programmatique (il est décliné en feuille de route à horizon 2021).

La feuille de route est un outil de pilotage pour la direction de l’EPCI grâce auquel le comité de direction organisera l’articulation entre le projet d’établissement et le projet du territoire et le décline en objectifs par direction.

Chaque année, les commissions thématiques et les instances communautaires exécutives valideront les moyens alloués aux projets, les orientations ou réajustements nécessaires selon le processus décisionnel existant.

Au niveau du territoire

Le projet du territoire maille les compétences communautaires et communales. C’est un « assembleur »/« fédérateur » des actions en cours et à venir mais également un vecteur de développement pour de nouvelles initiatives à mettre en œuvre avec les communes et les partenaires

La mise en œuvre du projet du territoire doit se faire de manière collégiale et doit s’appuyer sur les instances existantes de coopération avec les communes et les comités de pilotage ou groupes de travail thématiques avec les partenaires comme le réseau des secrétaires de mairie et la création d’une conférence annuelle du territoire

C’est le début d’un processus qui va servir à l’élaboration d’un pacte financier et fiscal avec les communes.

 

 

CMB 2026, un logo et une baseline

L’agence Latitude a travaillé sur l’élaboration du nom et d’un logo pour le projet du territoire. Deux propositions ont été soumises au comité de pilotage. Ce dernier a choisi d’emprunter la voie “CMB 2026 – Source de possibles”, reprenant ainsi la baseline du guide des marques de Couesnon Marches de Bretagne. Ce nom fédérateur inscrit le Projet du territoire dans les gènes de la communauté de communes.

Le Projet du territoire CMB 2026 – Source de possibles comprend quatre axes regroupant en tout quatorze défis à relever.

Un enjeu clé pour Couesnon Marches de Bretagne est de favoriser la cohésion et le partage sur l’ensemble de son territoire. L’objectif ? Renforcer les liens entre les différents pôles et bassins de proximité de ce nouveau périmètre, et accentuer la coopération avec les territoires voisins pour les équipements, les services et les transports.

Couesnon Marches de Bretagne souhaite développer l’accès à des services structurants et les répartir sur les principaux pôles (Défi 1.1). Il s’agit notamment de revitaliser les centres-bourgs. Il apparaît nécessaire de proposer une offre de mobilité adaptée, en mettant en place une réflexion sur l’ensemble du territoire pour réduire l’isolement de certaines zones (Défi 1.2). L’EPCI souhaite enfin contribuer à un meilleur vivre ensemble (Défi 1.3), en multipliant les opportunités pour les habitants de se rencontrer, d’échanger et mettre en place des initiatives communes.

Défi 1.1 : Offre de services complète et qualitative à destination de tous afin de revaloriser les centres-bourgs

Enjeu. Face au constat d’une forte vacance des centres-bourgs, Couesnon Marches de Bretagne s’engage à développer de nouveaux services accessibles au plus grand nombre. Mettre en place des services itinérants apparaît comme une solution pertinente pour assurer la couverture du territoire et respecter les contraintes financières. Le défi consiste à adapter les équipements et les services aux nouvelles habitudes de vie. Des espaces de concertation et des partenariats avec des associations seront développés, afin d’identifier plus précisément les besoins des habitants.

Orientation. S’appuyer sur les associations, les habitants, le conseil de développement pour identifier les besoins du territoire en fonction des centralités principales et intermédiaires :

  • Diffusion de questionnaires sur les habitudes de vie et besoins
  • Ateliers de concertation pour les projets structurants
  • Partenariats avec les associations
  • Organisation de l’offre définie en tenant compte des bassins de proximité

Actions en cours : co-construction avec les acteurs du territoire pour le projet de tiers lieu à Bazouges-la-Pérouse, structuration d’un réseau des bibliothèques territorial équilibré.


Orientation. Le Projet du territoire vise à favoriser l’accès à des produits et services sur
 l’ensemble du territoire :

  • Développer les commerces de centre-bourg en associant les producteurs locaux
  • Proposer des commerces ambulants
  • Développer un dispositif de service public mobile
  • Valoriser les actions sociales itinérantes : animation famille, ludothèque

Actions en cours : maintien du commerce de proximité (multi-services, boulangerie, bar) sous maitrise d’ouvrage communale, ludothèque itinérante.

Inspirations : camping-car dédié au service public pour proposer des permanences dans l’ensemble des communes, service d’épicerie ambulante pour proposer des produits à l’ensemble du territoire.

_

Défi 1.2 : Accès à la mobilité à chacun.e dans une logique de coopération locale et vers l’extérieur

Enjeu. Couesnon Marches de Bretagne accompagne le développement de nouveaux modes de transport alternatifs et solidaires pour faciliter la mobilité sur le territoire. L’enjeu est de réduire les inégalités pour les usagers « captifs » qui n’ont pas la possibilité de se déplacer de façon autonome et de faire évoluer les pratiques pour les nouveaux habitants. La mobilité douce sera également mise en exergue, afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de contribuer ainsi à la lutte contre le changement climatique. Couesnon Marches de Bretagne s’attache à nouer des partenariats avec les territoires voisins pour élargir la mobilité des habitants et favoriser l’accès à une plus grande diversité d’équipements.

Orientation. Favoriser la mutualisation des véhicules et des trajets :

  • Développer le covoiturage y compris solidaire (communication et accessibilité)
  • Développer l’autopartage
  • Mettre à disposition une navette pour les événements du territoire
  • Poursuivre l’effort d’exemplarité de la collectivité en la matière
  • Favoriser l’accès aux transports en commun (correspondance et confort des arrêts)

Études en cours : démarche de Plan de Mobilité Rurale (PMR), réflexion avec SCOT pour étudier l’opportunité de la mise en place de Transports Collectifs en Site Propres innovants et durables.

Orientation. Encourager les modes de mobilité douce :

  • Favoriser les trajets quotidiens à pied (école, travail…) en assurant la sécurité des piétons
  • Poursuivre l’aménagement et la sécurisation des pistes cyclables dans les bourgs et entre les communes d’un même bassin de proximité

Inspiration : le service Pédibus pour accompagner les enfants à l’école à pied.

Orientation. Développer la flotte électrique :

  • Proposer des subventions pour l’aide à l’acquisition de véhicules électriques
  • Assurer un meilleur maillage du territoire au niveau des bornes de rechargement électrique

Actions en cours et à venir : subvention pour l’aide à l’acquisition de vélos électriques (Plus d’infos et conditions : 02 99 97 71 80 ou mobilite@couesnon-marchesdebretagne.fr), mise à disposition des vélos électrique aux demandeurs d’emploi dans le cadre des Points accueil emploi (PAE).

Orientation. Renforcer le partenariat avec les territoires voisins pour favoriser la mobilité hors de l’EPCI :

  • Intégrer les instances territoriales supra-communautaire pour traiter de la mobilité notamment
  • Promouvoir des plateformes de mobilité régionale, du type Ouest Go.

Étude en cours : étude commune avec Fougéres Agglomération sur les aménagements à prévoir autour des trois échangeurs de l’A84 pour promouvoir l’intermodalité.

Actions en cours : adhésion à la plateforme Ouest Go , partenariat avec l’association Ehop.

_

Défi 1.3 – Développer les liens sociaux pour un meilleur vivre ensemble

Enjeu. Couesnon Marches de Bretagne a un rôle d’accompagnement des habitants, pour faciliter leur intégration et leur vie quotidienne sur le territoire en développant les liens sociaux. A ce titre, de nouveaux moyens seront déployés pour structurer la politique d’accueil des nouveaux habitants. Il est également envisagé d’agir en concertation avec les associations et initiatives citoyennes, pour intensifier les temps de rencontres et encourager l’implication des habitants sur le territoire.

Orientation. Mettre en place une politique d’accueil des nouveaux habitants en lien avec les communes :

  • Constituer un livret d’accueil multi partenarial avec la présentation du territoire et la liste des services, des associations, des offres de mobilité
  • Proposer un système de parrainage pour les nouveaux arrivants
  • Organiser régulièrement des pots d’accueil
  • Structurer la fonction d’écoute, d’orientation, d’animation des espaces de vie sociale à travers la mise en place du centre social

Action en cours : constitution d’un guichet unique (Conseil de développement).

Inspiration : kit de bienvenue pour les nouveaux arrivants pour valoriser les offres du territoire.

Orientation. Multiplier les occasions de rencontres, de partages et d’échanges :

  • Promouvoir la création de jardins partagés
  • Valoriser les initiatives existantes autour de la solidarité
  • Développer les liens entre les générations, l’animation en direction des seniors et des publics fragilisé
  • Valoriser la ludothèque itinérante
  • Soutenir les parents dans leur fonction parentale
  • Valoriser la programmation artistique pluridisciplinaire proposée, ancrée dans la proximité

Action en cours : programmations de la saison culturelle et du réseau des bibliothèques.

Inspiration : le Café des aidants pour favoriser les échanges sur la relation d’aide.

Orientation. Encourager les initiatives citoyennes et associatives :

  • Sensibiliser les jeunes au bénévolat et à l’entrepreneuriat
  • Accompagner les jeunes vers l’autonomie (PIJ…)
  • Proposer une mutualisation des moyens pour les associations
  • Promouvoir la participation des habitants et l’échange social

Action réalisée : la Coopérative Jeunesse de Services (CJS) pour sensibiliser les jeunes à l’entrepreneuriat.

Projet en cours : les assises des associations portées par le Conseil de développement.

Par le biais de son Plan Climat Air-Energie Territorial (PCAET), Couesnon Marches de Bretagne s’engage en faveur de la transition écologique et énergétique. L’enjeu est de préserver la richesse naturelle, paysagère et patrimoniale du territoire, principalement fondée sur les boisements, le bocage, l’eau et les zones humides, la biodiversité.

L’EPCI souhaite mettre en place plusieurs dispositifs pour réduire la facture énergétique en agissant à la fois sur la consommation et la production d’énergie (Défi 2.1). La préservation de la qualité de l’eau est aussi un enjeu majeur en tant que marqueur d’identité et ressource pour le territoire (Défi 2.2). Couesnon Marches de Bretagne va également mobiliser l’ensemble des acteurs de la production agricole pour développer une alimentation de proximité et de qualité (Défi 2.3). Enfin, les efforts en faveur de la protection de la biodiversité seront prolongés (Défi 2.4).

Défi 2.1 : Favoriser la production d’énergie locale et « propre » et diminuer la consommation pour tendre vers 50% d’autonomie en 2026

Enjeu. Couesnon Marches de Bretagne accompagne la mise en œuvre du plan d’actions du PCAET, afin de réduire efficacement les émissions de gaz à effet de serre et lutter ainsi contre le changement climatique. Des actions vont être mises en place pour diminuer la consommation d’énergie dans une logique de sobriété et d’efficacité énergétique. En parallèle, Couesnon Marches de Bretagne va déployer de nouveaux moyens pour promouvoir les énergies renouvelables : le photovoltaïque, l’éolien, la méthanisation… L’EPCI encourage également les synergies entre les acteurs implantés pour optimiser le maillage énergétique. Ces deux actions visent à atteindre l’objectif de 50% d’autonomie en 2026.

Orientation. Encourager la sobriété et l’efficacité énergétique :

  • Sensibiliser les publics aux éco-gestes
  • Soutenir les projets de rénovation énergétique et lutter contre la précarité énergétique
  • Développer l’exemplarité de la collectivité dans l’objectif de réduction des consommations d’énergie dans les bâtiments tertiaires, sur les éclairages publics…
  • Encourager les « diagnostics à la ferme » (diagnostic énergétique des exploitations)

Action en cours : Ecobatys – sensibilisation à de nouveaux modes de construction économes en énergie.

Action en projet : Doter les bâtiments communautaires d’une gestion technique centralisée.

Orientation. Accompagner les projets d’énergies renouvelables :

  • Accompagner l’installation
    de panneaux voltaïques et
    de projets éoliens
  • Favoriser l’implantation de petites unités des filières de méthanisation
  • Utiliser les nouvelles constructions de bâtiments tertiaires comme support d’énergie renouvelable

Action en cours : Mise en place d’une unité de méthanisation.

Action en projet : Gramitherm, transformation des herbes de prairies en isolant.

Orientation. Développer les synergies autour de la production d’énergie :

  • Optimiser le maillage énergétique
  • Développer les réseaux de chaleur
  • Etudier les potentiels de boucles énergétiques

Action réalisée : Réalisation d’un réseau de chaleur sur le site de la Brionnière (COGLEO/ESCC)

_

Défi 2.2 : Préserver la qualité de l’eau et en faire un levier de développement

Enjeu. L’une des particularités du territoire de Couesnon Marches de Bretagne est la richesse des cours d’eau, comme le rappelle sa signature « Source des Possibles ». Chaque année, 12 M. m³ d’eau potable est produite pour le territoire et la métropole rennaise. Cependant, cette ressource en eau est fragilisée. C’est en particulier le cas pour la rivière La Minette. En tant que communauté de communes, Couesnon Marches de Bretagne assure la compétence Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations (GEMAPI). Elle est donc chargée de préserver la qualité de l’eau, avec notamment l’entretien et l’aménagement des cours d’eau et des plans d’eau.

Orientation. Encourager la réduction de la consommation d’eau :

  • Organiser des ateliers pédagogiques sur les économies d’eau et la préservation de sa qualité
  • Encourager la récupération des eaux de pluie en accompagnant et en conseillant les particuliers, les exploitants agricoles et les entreprises

Action réalisée : Parcours d’interprétation dans le Jardin de l’Eau à Saint-Germain-en-Coglès.

Orientation. Lutter contre la pollution des eaux :

  • Accompagner les mutations agricoles vers un mode de production plus respectueux de l’environnement
  • Limiter l’utilisation des intrants, dont les produits phytosanitaires
  • Assurer une vigilance accrue sur la question des eaux usées dans le cadre de l’assainissement (collectif et non collectif)

Actions réalisées : Protection du bocage et replantation, Gestion intercommunale du SPANC (Contrôle de fonctionnement, de conception et de réalisation effectués par le service en lien avec l’agence de l’eau).

Inspiration : Prix « Zéro Phyto » du Conseil Régional pour les collectivités.

Orientation. Améliorer les continuités écologiques des cours d’eau :

  • Préserver un niveau d’étiage suffisant sur le Couesnon
  • Intégrer la notion de continuité écologique dans les projets d’aménagements

Actions réalisées : Reprofilage des berges pour accroître la capacité d’évacuation du cours d’eau, Exemplarité de la collectivité dans la gestion de l’eau et des projets d’aménagements.

_

Défi 2.3 : Initier et accompagner une dynamique de territoire autour de l’alimentation qualitative

Enjeu. Couesnon Marches de Bretagne souhaite agir en faveur d’une alimentation durable et de qualité. En mettant en place un Projet Alimentaire Territorial (PAT), l’EPCI pourra réaliser un état des lieux précis de la production agricole et des besoins des habitants, en concertation avec les acteurs du territoire. Un autre levier de développement est l’accompagnement des structures de restauration commerciale et collective, pour orienter leurs pratiques d’approvisionnement vers des produits locaux et de saison.

Orientation. Élaborer et mettre en place un Projet Alimentaire Territorial (PAT).

Orientation. Améliorer les pratiques des structures de restauration commerciale et collective :

  • Favoriser le recours aux produits de qualité et de proximité
  • Mettre en place des mesures pour lutter contre le gaspillage alimentaire et limiter les temps de transports des marchandises
  • Privilégier la restauration collective de proximité et de qualité

Inspiration : Proposer des produits biologiques dans les cantines.

_

Défi 2.4 : Placer la dimension biodiversité au cœur de chaque projet

Enjeu. Doté d’une richesse de paysages et de ressources, Couesnon Marches de Bretagne s’engage à préserver la biodiversité sur son territoire. Plusieurs espaces protégés sont reconnus par le schéma régional de cohérence écologique. L’enjeu est de mobiliser l’ensemble des acteurs sur la thématique, en l’intégrant dans les politiques publiques et les stratégies d’entreprises, afin de rendre la trame verte et bleue opérationnelle dans les communes. La collectivité est déjà reconnue pour son engagement, puisque l’Agence Française de la Biodiversité lui a attribué la distinction de trois libellules en 2017.

Orientation. Sensibiliser les publics à la préservation de la biodiversité en mobilisant les acteurs locaux :

  • Développer des projets de sciences participatifs
  • Encourager les bonnes pratiques des entreprises dans le cadre de la RSE

Inspiration : Partenariat avec l’association de sensibilisation Les Petits Débrouillards

Orientation. Intégrer la notion d’impact sur la biodiversité dans les décisions prises :

  • Action qui favorise la biodiversité
  • Action neutre ou compensée
  • Action qui nuit à la biodiversité

Orientation. Rendre les trames verte et bleue opérationnelles :

  • Associer les associations environnementales dans la construction des projets
  • Valoriser le capital naturel local et la sensibilisation générale à la protection de la biodiversité
  • Poursuivre les actions pour lutter contre les espèces invasives (frelons asiatiques, renouée du Japon, ambroisie)

Actions en cours : Installation de nichoirs sur les bâtiments collectifs et privés, Partenariat avec la Fédération des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles.

Orientation. Préserver les milieux naturels :

  • Poursuivre les actions de préservation du bocage
  • Intégrer la préservation des milieux naturels dans les politiques territoriales

Action en cours : Protection des haies et du bocage.

De plus en plus de collectivités s’interrogent sur le « marketing territorial », c’est-à-dire les arguments à mettre en avant pour attirer de nouveaux habitants sur le territoire.

 

Une notion forte est celle de la « qualité de vie », qui regroupe plusieurs dimensions, dont l’offre de logements adaptés et l’accès au numérique (Défi 3.1). On retrouve également la problématique de la santé, pour offrir des soins de qualité à tous. (Défi 3.2). Couesnon Marches de Bretagne souhaite également attirer plus de touristes sur le territoire (Défi 3.3).À ce titre, plusieurs orientations ont été identifiées : valoriser la proximité avec le Mont Saint-Michel et Fougères, mettre en avant le patrimoine bâti et naturel et développer l’éco-tourisme.

Défi 3.1 : Favoriser la qualité de vie sous l’angle de l’accès équitable à un habitat adapté et un accès au numérique à tous les publics

Enjeu. L’attractivité du territoire passe notamment par la qualité de vie de tous les habitants, en proposant des services qui correspondent à leurs attentes et modes de vie. Deux leviers ont été identifiés : développer une offre de logements décents et adaptés ; réduire la fracture numérique en permettant un accès au numérique à tous. Pour maintenir le dynamisme du territoire, l’enjeu est également d’attirer des jeunes actifs en leur proposant une offre qualitative de logements et de services.

Orientation. Développer un programme d’amélioration de l’habitat dans le cadre d’un Programme Local de l’Habitat :

  • Harmoniser et valoriser les aides existantes à la réhabilitation du bâti : OPAH, Rénobatys
  • Encourager la réhabilitation des logements vacants en terme d’adaptabilité
  • Adapter les logements pour correspondre aux critères d’accessibilité

Actions en cours : Réhabilitation des logements sociaux communautaires, Animation d’une OPAH pour l’amélioration de l’habitat et réhabilitation du bâti ancien.

Inspiration : Facil Habitat, la plateforme de l’Anah pour conseiller les propriétaires.

Orientation. Développer une offre qualitative à destination des jeunes actifs :

  • Proposer des aides à l’acquisition de logements pour les primo accédant (privilégier les logements vacants en centre bourg et intégrer les contraintes de mobilités)
  • S’appuyer sur des témoignages d’habitants

Inspiration : Campagne de marketing territorial à destination des jeunes (ex : « Vis Ta Life en Auvergne »).

Orientation. Lutter contre l’isolement et la fracture numérique par l’accès aux équipements proposés par la collectivité :

  • Encourager la formation et créer un dispositif d’accompagnement au numérique avec des permanences régulières
  • Créer des lieux d’accueil et d’orientation ou des relais locaux (maison France Service, atelier numérique, numéribus), Point d’information jeunesse

Actions en cours : Accès au numérique dans les PAE et les médiathèques, accompagnement à l’utilisation, Formation numérique aux acteurs économiques.

_

Défi 3.2 : Favoriser la qualité de vie par un accès à une offre globale de santé, dans une logique de parcours et notamment dans le cadre d’un contrat local de santé

Enjeu. La qualité de vie englobe également la santé, en mettant en place des actions de prévention et en garantissant un accès équitable à des soins de qualité. En tant que territoire rural, Couesnon Marches de Bretagne est fortement concerné par la problématique de démographie médicale. A ce titre, il est nécessaire de maintenir et de renforcer les structures de soins existantes et structurées sur le territoire, en développant des synergies. Des initiatives innovantes, à l’instar de la télémédecine, peuvent également apporter des solutions pour les communes qui n’ont pas d’accès direct à des services de santé.

Orientation. Soutenir et accompagner des campagnes de prévention auprès de la
population :

  • Promouvoir la pratique d’activités physiques pour améliorer le bien-être de tous
  • Sensibiliser les employeurs privés comme publics à la prévention des risques psychosociaux (RPS) et les troubles musculo-squelettiques, dans le cadre de la responsabilité sociale des entreprises

Action en cours : Pa’Saje, prévention des risques liés au surpoids chez les jeunes.

Inspiration : Fête du Sport, pour sensibiliser les habitants aux activités physiques.

Orientation. S’appuyer sur le maintien des professionnels et des pôles de santé existants, en renforçant leurs synergies dans une logique de parcours :

  • Accompagner la communauté
    professionnelle territoriale de santé (CPTS)
  • Faciliter l’installation des professionnels de santé
  • Soutenir la mise en œuvre d’initiatives innovantes

Actions en cours : Coordination d’un réseau des professionnels de santé, Recherche de nouveaux médecins généralistes.

Inspiration : Plateforme d’e-santé pour développer les structures médicales itinérantes.

_

Défi 3.3 : Valoriser et développer l’offre touristique du territoire

Enjeu. Couesnon Marches de Bretagne compte s’intégrer pleinement dans la stratégie touristique de la Destination Rennes et les Portes de Bretagne. Au-delà des frontières administratives de la Destination, la communauté de communes entend également tirer parti de sa proximité avec la baie du mont Saint-Michel et la Côte d’Emeraude pour attirer des touristes sur son territoire, en mettant en place des partenariats et en développant la mise en réseau des acteurs du tourisme. La richesse de son patrimoine naturel et bâti représente également un atout pour l’offre touristique. Enfin, il est envisagé d’étudier le potentiel d’une offre d’éco-tourisme, notamment au moyen de modes de mobilité et d’hébergements durables.

Orientation. Conduire une réflexion sur une logique de circuits touristiques, qui s’appuie notamment sur la proximité de Fougères, du Mont Saint-Michel, de Saint Malo :

  • Valoriser l’emplacement du territoire dans une logique de marketing territorial
  • Développer des circuits découverte des producteurs locaux

Projet en cours : Stratégie touristique en lien avec Destination Rennes et les Portes de Bretagne.

Inspiration : Parcours touristique « Traversée moderne d’un vieux pays » issue de la coopération entre Rennes Métropole, Saint-Malo Agglomération, et Nantes Métropole.

Orientation. S’appuyer sur le patrimoine bâti et naturel qui font l’identité du territoire de Couesnon :

  • Valoriser le granit et le pommé
  • Développer une offre de loisirs à partir du cours d’eau du Couesnon (pêche, kayak, randonnées…)
  • Préserver et développer le site « Récrénature » en forêt de Villecartier et le jardin de l’eau à Saint-Germain-en-Coglès

Action en cours : Fête de la Nature à Villecartier et Saint-Germain-en-Coglès (Fête de la Nature 2019).

Orientation. Étudier le potentiel d’une offre d’éco-tourisme :

  • Valoriser le projet « vélo route » et le développer
  • Développer des aires de camping-car en gestion durable
  • Accompagner les projets d’hébergements insolites et écologiques
  • Valoriser les chemins de randonnées

Action en cours : Entretien et mise en valeur des sentiers de randonnées.

Inspiration : Label « Accueil Vélo » pour promouvoir le cyclotourisme.

Couesnon Marches de Bretagne a l’ambition d’initier un développement économique responsable basé sur la synergie des entreprises, en accompagnant les différents acteurs économiques dans leur développement et leur montée en compétences.

L’agriculture représente un secteur phare du territoire : à ce titre, des moyens vont être déployés pour promouvoir des activités agricoles productives et écologiques, en encourageant la conversion des systèmes de productions et l’installation de nouvelles exploitations (Défi 4.1). Dans la même logique, les projets de circuits de proximité seront soutenus (Défi 4.2). Couesnon Marches de Bretagne s’attachera également à animer le réseau économique, en facilitant les projets de formation et partage d’expériences et en accompagnement les porteurs de projets (Défi 4.3). En parallèle, il est prévu de créer de nouveaux espaces économiques pour favoriser l’implantation des entreprises, notamment par le biais de la mutualisation des services (Défi 4.4).

Défi 4.1 : Développer l’agriculture productive et écologique de demain

Enjeu. Le diagnostic du PCAET a permis d’identifier qu’une partie significative des émissions de gaz à effet de serre provenait des exploitations agricoles. Le défi est donc de garantir l’approvisionnement de produits de qualité, tout en diminuant l’empreinte écologique du secteur. Couesnon Marches de Bretagne a le souhait de soutenir les exploitants agricoles, aussi bien pour l’installation que pour la conversion vers des systèmes de production plus durables.

Orientation. Soutenir la conversion des systèmes de production :

  • Former les agriculteurs aux méthodes d’agroécologie
  • Développer et accompagner l’élevage laitier « bas carbone »
  • Accompagner les démarches de conversion vers l’agriculture biologique

Action en cours : Participation au groupe « 30 000 », la transition vers l’agro-écologie à bas niveau de produits phytopharmaceutiques.

Action à venir : Dispositif d’aides à la conversion vers l’agriculture biologique dans le cadre des aides économiques aux agriculteurs.

Orientation. Accompagner l’installation de jeunes agriculteurs dans une démarche éco-responsable :

  • Valoriser les dispositifs et aides à destination des jeunes
  • Développer un système de parrainage

Inspiration : Aide en capital « Dotation Jeunes Agriculteurs » (DJA).

Orientation. Accompagner l’installation d’exploitations durables :

  • Accompagner et favoriser l’autonomie des exploitations
  • Mettre en place des mesures de protections des sols

Action en cours : Préservation bocagère et forestière en vu d’augmenter le stockage carbone des sols.

Orientation. Développer l’attractivité des métiers de l’agriculture et favoriser la
transmission :

Inspiration : Accompagner les échanges parcellaires dans une logique de réduction des GES.

_

Défi 4.2 : Développer les projets de circuits de proximité

Enjeu. Couesnon Marches de Bretagne va encourager le développement de circuits de proximité, dans une logique d’économie circulaire tant au niveau de la production, de la transformation que de la distribution de biens ou de services sur le territoire. L’objectif est de faire connaître et valoriser la production de proximité mais aussi de favoriser l’innovation pour utiliser de manière responsable des ressources du territoire.

 

© ADEME

 

Orientation. Développer l’utilisation de ressources de proximité :

  • Développer des filières d’éco-matériaux (ex : biosourcés) dans les projets de constructions et les réhabilitations
  • Développer la filière bois
  • Soutenir la création d’une structure de réemploi
  • Valoriser la filière pommes/pommé

Action en cours : Actions de la collectivité et des partenaires dans le cadre du Programme « Territoire économe en ressources ».

Orientation. Faire connaître les entreprises du territoire :

  • Promouvoir le guide des entreprises en vente directe
  • Développer des visites dans les entreprises

Inspiration : « Ruche qui dit Oui », plateforme de mise en relation entre les producteurs et les consommateurs.

_

Défi 4.3 : Connaître les besoins et faciliter les pratiques des entreprises par la mise en réseaux et l’accompagnement

Enjeu. Couesnon Marches de Bretagne a un rôle d’animation et dynamisation du réseau économique, pour accompagner les porteurs de projets dans les projets de formation et de partage d’expériences. L’accent doit être mis sur le développement durable et le numérique, dans le but de permettre aux entreprises d’acquérir les compétences nécessaires pour s’adapter aux nouvelles méthodes de travail et aux exigences des consommateurs. Le défi consiste également à promouvoir l’emploi sur le territoire, en mettant en relation les entreprises avec les habitants actifs et en accompagnant la création de nouvelles activités.

Orientation. Mettre en place et animer un réseau des entreprises :

  • Développer les partages d’expériences entre entreprises
  • Promouvoir les démarches de Responsabilité Sociétale des Entreprises
  • Accompagner les synergies inter-entreprises dans une logique d’économie circulaire
  • Garantir les conditions de maintien d’une filière de l’industrie agro-alimentaire locale

Actions en cours : Soutien à Ecobatys dans la formation des professionnels à la construction énergétique, Petits-déjeuners entrepreneurs et club entreprises.

Orientation. Accompagner les entreprises dans leur montée en compétences :

  • Développer et valoriser les outils de formation
  • Se rapprocher des structures de formation et d’accompagnement pour proposer des sessions inter-entreprises sur le territoire
  • Mettre l’accent sur les compétences numériques pour réduire les inégalités

Action en cours : Développement de formations à destination des entrepreneurs, sur la dématérialisation notamment.

Orientation. Faire se rencontrer les entreprises et les habitants actifs :

  • Développer des temps de rencontre réguliers comme le Forum de l’Emploi ou des Job Dating
  • Valoriser les offres d’emplois sur le territoire
  • Organiser des portes ouvertes dans les entreprises

Action en cours : Organisation du forum de l’emploi à l’échelle de CMB (Forum de l’Emploi 2019).

Orientation. Accompagner les porteurs de projet dans la création de nouvelles activités :

  • Accompagner les porteurs de projets à la création d’entreprises
  • Développer un système de partenariat avec des entrepreneurs expérimentés

Action en cours : Pass « Commerce et artisanat », dispositif régional pour des projets de création, reprise, modernisation ou extension d’activité.

Inspiration : Pépinière d’entreprises, structures d’accueil et d’accompagnement.

_

Défi 4.4 : Faire émerger des espaces économiques qui favorisent la mutualisation des services

Enjeu. Couesnon Marches de Bretagne a la volonté de développer les activités sur le territoire, grâce à la création de nouveaux espaces économiques. Il s’agit notamment de relocaliser des activités dans les centres-bourgs en proposant des services attractifs, qui pourraient être mutualisés entre plusieurs entreprises.

Orientation. Faciliter la mutualisation de service entre les entreprises :

  • Développer la mutualisation de salariés
  • Proposer des services administratifs et commerciaux en commun
  • Favoriser l’accès à la fibre interne
  • Faciliter la mise en place d’espaces de coworking dans les centres-bourgs

Action en cours : Aménagement des ZA existantes : Saint-Eustache, la Croix Etétée, la Croix Rouge.

Inspiration : Groupement d’employeurs pour mutualiser les ressources humaines.

Newsletter

Réseaux sociaux

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×