Le Pôle Social et Solidaire (PSS)

Ouvert le 14 juin 2021, le Pôle Social et Solidaire (PSS) est le fruit de la de la réhabilitation d’un bâtiment de plus d’un siècle, l’ancien hôpital René Le Hérissé – agrandi dans les années 70 – extrêmement contraignant sur les plans budgétaires, techniques et règlementaires.

Situé rue de Fougères à Antrain, Val-Couesnon, le Pôle Social et Solidaire abrite de nombreux services communautaires. Il héberge également les Restos du cœur, l’ADMR du Pays d’Antrain, et de nombreux permanenciers (Plus de détails dans “Infos pratiques”). Dans les prochains mois, de nouveaux espaces seront accessibles aux habitants pour favoriser l’émergence de projets et valoriser l’expression citoyenne ; à savoir une cuisine pédagogique, un atelier de bricolage, des salles d’activités ainsi qu’un espace numérique.

Ce lieu permettra une synergie qui profitera à la politique sociale du territoire. Lieu d’écoute, d’information et de projets collectifs, le PSS offrira aux habitants la possibilité de proposer des animations, des ateliers, des débats… Bref, de créer du collectif !

Un brin de curiosité vous anime ? N’hésitez pas à pousser la porte et venir échanger avec les professionnels !

Accueil du public

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi
9:00-12:30
14:00-17:30
9:00-12:30
14:00-17:30
9:00-12:30
14:00-17:30
9:00-12:30
Fermé
9:00-12:30
14:00-17:30

 

Services

Les services communautaires
Les partenaires présents sur site

Leurs prestations :
– Garde d’enfant à domicile
– Ménage et entretien du logement
– Repassage et entretien du linge
– Aide au lever, au coucher, à l’habillage
– Aide à la toilette
– Aide pour les courses et déplacements
– Aide à la préparation des repas
– Portage de repas

Leurs actions :
– Aide alimentaire
– Les Restos Bébés du Cœur
– Accompagnement au budget et microcrédit
– Culture, loisirs, sport & départs en vacances

Les partenaires qui effectueront des permanences
  • Mission Locale

Les missions :

      1. Des offres de service à destination des jeunes de 16 à 25 ans

– Repérer, accueillir, informer, orienter et accompagner les jeunes en élaborant avec chacun un parcours personnalisé vers l’emploi.
– Mobiliser l’offre d’insertion disponible sur un territoire avec les partenaires locaux.
– Soutenir les jeunes dans leur recherche d’emploi ainsi que dans leurs démarches d’orientation professionnelle, d’accès à la formation, à la santé, au logement, aux droits, à la citoyenneté et à la mobilité.
– Préparer les jeunes candidats à une offre d’emploi, aide au maintien dans l’emploi (soutien matériel, médiation jeune-employeur) et accompagnement post emploi.
– Au cours des entretiens, un conseiller aide le jeune à s’orienter et examine avec lui les moyens à mobiliser pour lever les freins à l’emploi.

      2. Des offres de service à destination des entreprises :
– Aider au recrutement grâce à l’analyse des besoins de l’entreprise, la proposition de candidats et la construction d’une réponse individualisée (type de contrat, aides mobilisables, formation…).
– Accompagner dans l’emploi : suivi du jeune dans la phase d’intégration sur son poste de travail, bilans réguliers dans l’entreprise, médiation si nécessaire.
– Valoriser les entreprises locales grâce à l’information des jeunes et des professionnels sur le secteur et les métiers exercés (visites, stages découverte des métiers, etc.) et la communication des bonnes pratiques de recrutement sur le territoire.

  • CLIC (Centres Locaux d’Information et de Coordination)

Qu’est-ce qu’un CLIC ?

Les CLIC (Centres Locaux d’Information et de Coordination) accueillent et orientent les personnes de plus de 60 ans.
Les CLIC sont également, excepté celui de Rennes, des antennes de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH). A ce titre, ils assurent un premier accueil d’information et de conseil pour  les personnes en situation de handicap. Ils s’adressent aussi à leur entourage (parents, amis, proches..) et aux professionnels du secteur social et de la santé. Les CLIC rassemblent toutes les informations pour aider ces personnes dans leur vie quotidienne.

Pour quoi ?

On s’adresse au CLIC lorsqu’on recherche :
– du soutien à domicile : services d’aides à domicile, services de soins à domicile, de portage de repas, téléalarme ;
– une structure d’hébergement ;
– les aides aux aidants
– l’accès aux droits
– les demandes auprès de la MDPH
– des renseignements sur les transports, les loisirs, les échanges intergénérationnels…

Comment ?

Au CLIC, des professionnels vous apportent une aide personnalisée et gratuite dans vos démarches de constitution de dossiers.
Ils vous accompagnent pour faire valoir vos droits et mettre en œuvre, si besoin est, un plan d’aide à domicile. Ils sont soumis au secret professionnel.

  • CMPP (Centres Médico-Psycho-Pédagogiques)

Le CMPP, lieu d’écoute, de prévention et de soins, s’adresse aux enfants et aux adolescents jusqu’à 20 ans qui éprouvent des difficultés d’apprentissage, des troubles psychomoteurs, du langage, ou des troubles du comportement, en famille ou à l’école. Il participe ainsi à une meilleure inclusion des élèves en difficulté. Présents dans chaque département et directement accessibles aux familles, ces centres proposent une évaluation des difficultés et différentes formes de prise en charge.

  • CDAS
Le Centre départemental d’action sociale (CDAS) est la porte d’entrée pour toute l’action sociale du Département, au plus proche des habitants. Il y en a 22 en Ille-et-Vilaine. Le CDAS a une mission d’accueil de tous les publics qui rencontrent des difficultés. Cela peut aller d’une petite difficulté passagère, qui nécessite de recourir à des aides, à la volonté d’être accompagné dans la durée.

Des professionnels exerçant différents métiers y travaillent : assistantes sociales, éducateurs, infirmières, psychologues, sages-femmes, puéricultrices et médecins PMI, mais aussi des conseillers sur divers thématiques (enfance, insertion, personnes âgées et handicapées, économie sociale et familiale).

OCITO c’est 30 ans d’expérience dans le service à domicile, l’environnement, les écoles et les entreprises. Son territoire d’intervention regroupe 30 communes situées sur Couesnon Marches de Bretagne et Fougères Agglomération (Louvigné du Désert).

  • SAVS des Ateliers du Douet du Pays de Fougères

Pour qui ?

Le service s’adresse à toute personne adulte :
– ayant un handicap reconnu par la C.D.A.P.H. ou en cours de reconnaissance, ou bien une préconisation d’un suivi S.A.V.S.,
– vivant dans son propre logement (ou en projet d’installation),
– âgée de plus de 18 ans,
– souhaitant être accompagnée dans ses projets.
L’intervention du S.A.V.S. se fait sur la demande de la personne accompagnée.

Pour quoi ?

– Une aide dans les démarches administratives.
– Un soutien à l’apprentissage et à l’organisation de la vie quotidienne (repas, achats, utilisation des moyens de transport, entretien du linge, etc.).
– Une aide dans la recherche de loisirs.
– Un appui à l’amélioration des conditions de logement (recherche de logement, aménagement, entretien, déménagement).
– Un accompagnement dans la recherche d’emploi.
– Un lien dans les relations sociales et familiales.
– Un soutien moral.

Le conciliateur de justice est un auxiliaire de justice bénévole. Son rôle est de trouver une solution amiable à un différend entre une ou plusieurs parties, qu’elles aient ou non déjà saisi un juge. Il peut être désigné par les parties ou par le juge. Le recours au conciliateur de justice est gratuit. La solution qu’il propose doit être homologuée par la justice.

Projet en cours de labellisation

Les habitants pourront être accompagnés dans leurs démarches administratives sur de nombreuses thématiques : emploi, retraite, famille, social, santé, logement, énergie, accès au droit, etc.

  • Point information jeunesse

Le projet social communautaire s’appuie sur cet équipement structurant. Les six objectifs du projet social sont :

  • la jeunesse
  • l’animation de la vie sociale et soutien à la parentalité
  • la participation des habitants
  • la communication, l’information
  • l’accueil et l’animation
  • l’accès aux droit

Le Pôle Social et Solidaire doit être perçu comme un lieu ressource, accessible, ludique, convivial. C’est un lieu où les habitants partageront leurs idées, leurs centres d’intérêts, tissent et développent des liens, sont acteurs de la vie sociale locale, s’informent et s’entraident.

Couesnon Marches de Bretagne est dotée de l’agrément “Centre Social’ délivrée par la CAF depuis 2020. Portée par le Pôle des Cohésions Sociales, le centre social s’appuie sur le principe des 3 maisons : Maison des activités et des services, la maison des projets, la maison des habitants. Autrement dit, c’est un lieu de services/activités, un lieu ou l’on créé/innove des projets, un lieu démocratique ou chacun peut s’exprimer.

Le centre social

La communauté de communes Couesnon Marches de Bretagne est engagée dans une démarche d’élaboration de projet social pour son centre social, dont l’agrément est délivré ce jour à titre dérogatoire par la Caisse d’allocations familiales (CAF) d’Ille-et-Vilaine. Cette démarche a été initiée par l’ex-communauté de communes d’Antrain Communauté, avec en toile de fond la création de l’équipement « Pôle Social et Solidaire », qui sera livré au printemps 2020.

Trois valeurs fondatrices se situent à la base d’un centre social : la dignité humaine, la solidarité et la démocratie.

Le centre social doit ressembler à celles et ceux qui l’animent et qui utilisent ses services. Il n’y a donc pas de modèle unique ! Toutefois, il s’agit à la fois d’un lieu de proximité à vocation globale, familiale et intergénérationnelle mais aussi d’un espace d’animation de la vie sociale permettant aux habitants de concevoir et réaliser leurs projets.

Ses principes d’actions? Un projet social pluriannuel construit à partir d’un diagnostic territorial avec la participation des habitants comme principe fondateur.

A Couesnon Marches de Bretagne, trois axes majeurs ont émergé à la phase de diagnostic :

  1. La portée de l’action du centre social rayonnera sur l’ensemble du territoire intercommunal.
  2. Le centre social prendra sa place « dans plusieurs murs » (Pôle social et solidaire, ESCC, structures enfance jeunesse déjà existantes, etc).
  3. L’’ensemble des services enfance et jeunesse, qu’ils fonctionnent en régie ou en délégation de service public, seront rattachés aux principes philosophiques et fonctionnels du centre social.

L’ex-communauté de communes Antrain Communauté avait enclenché nombre d’initiatives dans le domaine social. Elle disposait de l’agrément délivré par la CAF. Il en était de même pour l’association du Coglais à l’est du territoire.

La thématique représentait un intérêt parmi une population aux caractéristiques et aux attentes multiples. Les élus de Couesnon Marches de Bretagne se sont par conséquent saisi de ce dossier. Une méthodologie a ainsi été retenue, ainsi qu’un calendrier :

  1. phase de diagnostic, comprenant le recueil des principales données socio-démographiques, la démarche d’enquête auprès des habitants, la phase d’entretiens semi-directifs avec les acteurs sociaux et éducatifs locaux. Cette étape a permis l’émergence de tendances et la mise en problématiques.
  2. phase de concertation, menée avec des groupes de réflexion dès la rentrée de septembre 2019
  3. phase de rédaction du projet social à partir des deux premières étapes, puis transmission aux services de la CAF.

Le diagnostic préalable a été mené par l’équipe d’agents et de professionnels rattachés au centre social sur la période allant de mars à juin 2019. Professionnels de l’animation sociale, habitants intéressés, élus, agents, acteurs sociaux, scolaires, sportifs, culturels, éducatifs, groupes de parents impliqués… 402 personnes au total ont été interrogées.

Ce diagnostic a été restituée en séance plénière le mercredi 3 juillet. Le document de restitution est téléchargeable en cliquant ici.

Six tendances se sont dégagées de cette phase. Elles concernent :

1) La participation et la gouvernance au centre social de Couesnon Marches de Bretagne

  • Mise en place de comités d’usagers (adultes, jeunes, etc…)
  • Latitudes laissées aux usagers dans la gouvernance
  • Portage politique
  • Valorisation des initiatives d’habitants
  • Participation à des actions fédératrices

2) L’accueil et l’orientation des usagers

  • Écoute et orientation des habitants
  • Animation des espaces de vie sociale dédiés à la population

3) Les questions de jeunesse

  • Accès aux accueils jeunes
  • Prise en considération des besoins des plus grands
  • Actions en direction des préadolescents
  • Accompagnement de projets
  • Information jeunesse
  • Partenariats des acteurs jeunesse

4) Les questions de mobilité et d’itinérance

  • Délocalisation des services et des actions
  • Équilibrage des services existants (animation familles, ludothèque)
  • Aller vers les lieux de vie
  • Amener les habitants dans les espaces dédiés du Centre Social
  • Actions en itinérance à développer

5) Les questions d’accès aux droits et de développement des actions autour du numérique

  • MSAP
  • Relais locaux (mairies, équipements…)
  • Ateliers numériques, espaces dédiés
  • Numéribus
  • Mise en relation avec les partenaires
  • Prise en considération des situations de précarité sociale et culturelle

6) Le développement des liens entre les générations, l’animation en direction des séniors, les publics fragilisés

  • Animations tous publics
  • Projets intergénérationnels
  • Animations spécifiques pour les séniors

 

 

 

 

Newsletter

Réseaux sociaux

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×