Bocage

Avec la vallée du Couesnon, le bocage est l’élément qui caractérise le plus le paysage de notre territoire. Quel est le rôle de Couesnon Marches de Bretagne dans sa perpétuation sur son territoire ?

Chiffres et bref historique

Les inventaires communautaires effectués depuis 2010 permettent d’évaluer ce linéaire bocager à 2200 km pour 28000 ha de surface agricole utile, soit une densité de 78ml/ha, proche de la moyenne départementale (80ml/ha). Si le territoire a connu comme partout ailleurs de grandes phases d’aménagements fonciers (remembrement), l’érosion du bocage semble aujourd’hui s’estomper. Les programmes de plantation en œuvre depuis 1999 puis la mise en protection des linéaires bocagers dans les nouveaux règlements d’urbanisme atteste notre volonté de  pérenniser et de valoriser localement cette ressource renouvelable.

Aides à la plantation

Depuis 2008, le programme « Breizh Bocage » est l’outil principal dédié à la reconstitution d’un bocage fonctionnel adapté à l’agriculture de  notre territoire et aux multiples préoccupations environnementales. Financé par l’agence de l’eau Loire Bretagne (AELB), le fond européen agricole pour le développement rural (FEADER) et la communauté de communes, il doit répondre à trois enjeux essentiels.

  • La préservation et l’amélioration de la qualité de l’eau,
  • Le maintien de la qualité des paysages et la protection de la biodiversité,
  • Le développement et la pérennisation de la filière bois locale.

Ainsi depuis dix ans, 80 km de haies bocagères ont été créées dont 15 km implantés sur talus à proximité des cours d’eau. A ces nouvelles haies s’ajoutent la restauration de 25 km de haies dégradées et la création de 22 ha de bosquets feuillus (aujourd’hui non éligibles).

Ce programme couvre l’intégralité du coût de la plantation et de l’entretien de ces jeunes haies également prévu pour les quatre premières années de croissance.

Qui peut en profiter ?

Tous les exploitants agricoles, les propriétaires et les habitants de l’espace rural communautaire peuvent prétendre à ces aides sous réserve d’éligibilité. La visite in situ du technicien s’avère indispensable à l’étude et la validation de votre projet. N’hésitez pas à le contacter !

Non éligible ? Pas si sûr.

Certains projets ne répondent pas aux conditions d’éligibilité du programme « Breizh Bocage » – c’est principalement le cas des bosquets. Pas de souci ! Couesnon Marches de Bretagne apporte son aide en  fournissant gracieusement le conseil avant plantation et les végétaux de bocage dont vous avez besoin. Il ne reste alors au porteur de projet qu’à planter et protéger lui-même ses végétaux.

Chaque année entre 4000 et 5000 plants supplémentaires trouvent place par ce biais dans notre paysage.

Un bocage sous haute surveillance… pour son plus grand bien !

La modernisation des règlements d’urbanisme qui régissent l’aménagement de notre territoire est en cours. L’établissement d’un plan local d’urbanisme intercommunal nous offre l’occasion de répertorier, après inventaire, la trame bocagère existante en tant que « éléments du paysage à protéger ».

Ainsi, sur une grande partie de notre territoire, les travaux de suppression des haies et les récoltes importante sont soumis à demande préalable.

Ce dispositif est un nouvel outil qui œuvre à l’amélioration du bocage : si l’éradication d’une haie semble désormais problématique, son déplacement avec autorisation (appelé compensation) fait partie du quotidien de notre technicien. Rien n’empêche donc l’amélioration du parcellaire et la valorisation des vieux linéaires ! L’enjeu est clair : s’assurer que les générations à venir pourront, comme nous, bénéficier des atouts d’un tel paysage. Alors, adoptez la bonne attitude… et la bonne démarche.

Newsletter

Réseaux sociaux

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×