Pommes et petits fruits

Des pommes… et des lieux qui les abritent ! A Couesnon Marches de Bretagne, la pomme est une denrée précieuse, consommée sous toutes ses formes. La formidable quantité et diversité des vergers qui les renferment met en lumière le travail colossal de récupération des savoirs et de remise en état, œuvre de la communauté de communes et d’initiatives privées.

Un territoire de vergers

Le territoire de Couesnon Marches de Bretagne entretient une histoire lovée autour du verger haut de tige et du cidre. Néanmoins, la baisse de la consommation de cidre et les améliorations culturales ont fait disparaitre une grande partie des vergers.

Lors de la création de l’ A84, des vergers conservatoires ont été mis en place et positionnés le long de l’autoroute dans divers endroits. L’association les Mordus de la pomme a mené un travail d’inventaire chez les agriculteurs ayant des terrains dans un périmètre d’environ 300 m le long du futur tracé de l’autoroute. 180 variétés de pommes ont ainsi été plantées. Aujourd’hui, huit vergers différents abritent ce patrimoine.

La collectivité s’est intéressée à ce dossier pour plusieurs raisons :

  • des habitants recherchaient des pommes en période de faible production certaines années pour la fête du pommé,
  • les vergers étaient en mauvaise état de conservation, les arbres se détérioraient.
  • une réflexion était menée par les élus et agents pour offrir les fruits aux plus démunis.

Une gestion plus opérationnelle a été mise en place avec les services de l’A84, les Mordus de la pomme et la communauté de communes, du fait que la structure a sur son territoire un patrimoine génétique à préserver et à valoriser. Depuis, 2010, les vergers sont entretenus régulièrement avec du personnel en insertion. En outre, Couesnon Marches de Bretagne et les Mordus de la pomme proposent chaque année des actions de formation pour le grand public.

Le pommé, une filière en développement

Le pommé ? Une particularité locale !  Sa fabrication en automne donne l’occasion de se réunir entre voisins. Mais aussi de faire la fête : chanter, boire, danser et favoriser les rencontres entre habitants. Le pommé, avec ses 24 heures de cuisson, nécessite de se « divertir » et de se relayer afin de ne pas s’endormir.

Jusqu’à la Seconde Guerre Mondiale, les ramaougeries permettaient les échanges lors de la cueillette, l’épluchage, le pressage et la cuisson des pommes. Intérêt économique également, puisque le pommé, sorte de pâte de pomme au goût fumé, cale la faim en ces périodes de restriction alimentaire. D’où son surnom de « beurre des pauvres ».

Le pommé, c’est également une tradition locale et un jargon proche du gallo.  Ramaouger, en gallo, signifie remuer.

Relancée en 1974 à Saint-Marc-le-Blanc par l’Association du Coglais créée sept ans auparavant, la tradition du pommé perdure à travers les âges. Fin 2017, l’association les Ramaougeries de Pommé, soutenue financièrement par Couesnon Marches de Bretagne, vise à redonner à ce produit son caractère générateur de liens territoriaux et intergénérationnels.

Jus de pomme… et opérations originales !

Des dispositifs de pressage de fruits mobile tournent sur le territoire depuis quelques années, en coordination avec Couesnon Marches de Bretagne. La mécanisation-automatisation de la production de jus de pomme permet d’obtenir un jus de pomme riche en fibres et en nutriments. En 2018, environ 20 000 ont été mis en pack.

D’autres projets autour de la pomme rencontrent un fort succès. Une demande autour de la gestion du verger est apparue. Plusieurs actions sont nées :

  • Démonstration de taille de verger, pour apprendre a bien former son pommier et ses autres arbres fruitiers,
  • Adopte un vieux…. verger.com vise à mettre en relation des gens qui recherchent des pommes et des possesseurs de vergers qui n’en ont plus l’utilité,
  • Mise à disposition de matériel pour la gestion des vergers,
  • Achat groupé de pommiers haut de tige en vue de développer la filière jus de pomme et pommé.

Partenaires

De nombreuses structures associatives interviennent dans la gestion pomologique et la valorisation de la pomme. Parmi elles :

Newsletter

Réseaux sociaux

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×